top of page
Rechercher

Entretien avec Marie Herrington, lauréate du Concours de Composition Chorale de la FIMC

Arjay Viray, Membre du Comité de Rédaction, Philippines

 

 

Marie Herrington est la lauréate du Concours de Composition Chorale de la FIMC 2023 dans la catégorie Vainqueur Voix Mixtes et/ou à Voix Égales. Dans cette interview, elle parle de son processus créatif, de ses influences, de ses idées sur la composition et la création artistique dans son ensemble, et bien sûr de sa pièce gagnante "The Jellyfish" – mise en musique d’un poème de Marianne Moore.



Actuellement Directrice Musicale à temps plein dans une église de Baltimore, dans le Maryland, où elle dirige deux chorales – une chorale de clochettes et une chorale semi-professionnelle, Marie partage son plaisir d'écrire de la musique pour ses groupes choraux. En plus d'être Directrice Musicale, elle s'engage également dans de nombreuses activités intéressantes:

Je passe le reste de mon temps à mener quelques projets musicaux différents. Je suis parfois embauchée pour composer des chansons pour les gens - comme si les gens m'envoyaient leurs idées et me disaient: "Bonjour, pouvez-vous en faire des enregistrements?" [...] ou je vais réaliser des transcriptions pour d'autres personnes - parfois, les gens m'envoient des chansons qu'ils aiment, et dont ils veulent des arrangements...

Chanteuse et compositrice classique, elle travaille avec d'autres compositeurs vivants et écrit de la musique pour différents chanteurs, y compris elle-même. Elle s’investit également dans l’organisation d'une série de concerts à travers diverses organisations qu’elle considère comme des espaces musicaux:

 Je travaille au lancement d'une série de concerts virtuels depuis mon salon. J'espère pouvoir créer autant d'espaces musicaux que possible.

En tant que jeune compositrice, Marie pense que cela a beaucoup à voir avec la plupart de ses activités créatives, dont un album entier de musique vocale:

[...] Je pense que mon âge a beaucoup à voir avec mes activités créatives. J'essaie de faire tout ce que je peux avec ma voix. J'ai récemment sorti un album entièrement vocal, qui n'est que mon chant et les effets électroniques que je lui ai appliqués. Et cet album, je le considère encore comme de la nouvelle musique post-classique ou de la musique d'avant-garde, mais je pense que beaucoup de gens ne le considéreraient pas du tout comme très classique [...]

Interrogée sur ses influences musicales, Marie a partagé:

[...] Beaucoup de mes influences musicales se trouvent être des compositeurs de musique de film [...] Mais je suis aussi fortement influencée par des musiciens comme Bjork, Radiohead, et pas mal d'expérimentateurs ou de musiciens d'avant-garde. J'essaie d'écouter autant de musique que possible du monde entier. Le monde a tellement à offrir [...]

Plus tard dans l'interview, tout en discutant de son travail important, Marie a également salué le compositeur Ola Gjeilo et son influence sur sa musique:

[...] Et je comprends vraiment cela d'Ola Gjeilo. C'était un compositeur que j'avais en tête quand je faisais ça. Il m'a beaucoup inspirée cette année. Auparavant, ma chorale a interprété The Dark Night of the Soul d'Ola Gjeilo [...] cette pièce particulière m'a énormément inspirée [...]

Marie a également partagé beaucoup d'idées sur le traitement des textes, de la musique vocale post-classique et d'avant-garde, entre autres:

[...] mais pour une raison quelconque, je suis maintenant au point où si j'aime suffisamment le texte, je suis capable de le regarder et j'entends presque comment je voulais qu'il sonne [...] Mais ce que je dirai à propos de la musique d'avant-garde, c'est que tous ceux qui écoutent mon album - s'ils entendent des effets vocaux et des trucs similaires - tous ces effets vocaux sont ma voix et moi. Les seuls effets électroniques que j'ai mis sur la voix étaient différents filtres, vous savez, des compresseurs, des réverbérations, et des choses comme ça [...]
[...] la voix humaine est tellement riche, et nous voyons beaucoup de ce type de réplication se produire dans la musique a capella en particulier ; je crois, personnellement, que nous avons à peine gratté la surface [...] En ce qui concerne la musique chorale en particulier, j'ai l'impression qu'il faudra peut-être un certain temps avant de populariser la variété des différents sons vocaux autres que les sons de bourdonnement et de pluie, mais je pense vraiment que nous sommes sur le point d'explorer ce magnifique domaine créatif [...]

Elle a également généreusement partagé ses racines ukrainiennes, et comment elle voulait défendre le pays et sa culture à travers la langue et la musique:

[...] Je suis à moitié ukrainienne - ma mère est née en Ukraine, elle a vécu en Union soviétique et elle avait encore ma demi-sœur en Union soviétique ; elles ont réussi à déménager aux États-Unis au milieu de tout cela, ce qui, en tant que femme vivant dans une région pauvre d’Ukraine, fut une chose très, très difficile à faire [...]. Voir et apprendre à connaître une bonne partie de ma famille là-bas en Ukraine, et les moyens de subsistance et tout ce qui ressemble à ça est si différent de l'Amérique ! Et depuis que cette guerre a commencé, elle a vraiment ouvert les yeux non seulement aux Américains, mais aussi à tant d'autres pays et cultures du monde [...]. Malheureusement, c'est vraiment triste à dire, mais vous savez, l'Ukraine a toujours semblé être un pays oublié lorsqu'il s'agit de conversations informelles avec des citoyens américains. Ils ne savent généralement pas à quoi ressemble son drapeau, ou à quoi ressemblaient les exportations du pays, quelle est la capitale, toutes ces choses. Mais maintenant, tout le monde en sait tellement, y compris le symbole du pays, le tournesol. Toutes ces choses sont maintenant devenues tellement connues du monde [...] que cela me donne vraiment envie de plaider encore plus pour d'autres voix ukrainiennes.

Nous avons parlé de sa pièce gagnante - The Jellyfish. Elle nous a gracieusement guidés à travers son processus créatif pour organiser le travail.

Je pensais que ce serait un choix étrange, qui le rendrait amusant. La première raison pour laquelle je pensais que ce serait génial de le diviser en mouvements est que je pensais pouvoir créer des images vraiment distinctes avec la musique pour chacun des scénarios. Tout d'abord, regarder quelque chose, comme si c'était ce spectacle incroyable [...]. Et cela semble différent, mentalement, que d'essayer de le toucher. C'est comme passer de l’état d'admiration à celui d'aventure. [...]. Le deuxième mouvement est beaucoup plus aventureux, et il y a ces arpèges en mouvement constant [...]. Et puis, en passant au troisième mouvement, nous le savons tous, la méduse s'éloigne en nageant. Nous avons donc cessé de l'admirer: "Oh mon Dieu! C'est tellement intéressant! Waouh! Comme c'est beau!", à "Oh mon Dieu, je vais la toucher, je vais y arriver!" [...] Et puis la méduse s'en va: donc il y a cette déception. Et je pensais vraiment que ces accords luxuriants, et le fait de s'accrocher à l’accord de quinte en particulier – celui de dominante – je pensais vraiment que cela ne ferait que créer ce paysage de… Je ne veux pas dire déception, parce que cela ne se termine pas vraiment sur une note sombre. Je pense que celui qui s’est laissé prendre dans tout ce scénario en a vraiment apprécié tout ce processus, mais cela se termine par la déception de "La méduse est partie à la nage".

Elle a également parlé de ses explorations sur des pièces courtes, en utilisant des textes courts et d'autres facteurs lors du choix des textes à mettre en musique, ainsi que de l’apologie non seulement des poètes ukrainiens mais aussi des femmes poètes :

C'était en fait la première œuvre qui a été écrite par Marianne Moore. Une autre raison particulière pour laquelle j'ai voulu utiliser sa poésie, c’est le simple fait que même si nous sommes en 2023, il y a toujours aussi peu de poètes et de compositeurs populaires qui soient des femmes. Et j'adore le duo puissant de femme compositrice et de femme poète [...]; nous savons tous qu'il existe encore cette inégalité en matière de visibilité [...]. Donc, tout ce que je peux faire - aussi avec les poètes ukrainiens -, c’est travailler avec des poètes qui sont des femmes. Donner ces opportunités à ces gens, c’est génial! 
[...] Je pense que l'une des choses qui m'influence en tant que jeune compositrice en particulier est de penser au timing des pièces. J'ai l'impression que les pièces de plus courte durée deviennent de plus en plus populaires. [...] Lorsque j'ai écrit mon album, j'ai exploré le fait de faire et d'écrire des pièces qui n'ont qu'environ 3 à 4 lignes de texte, ou parfois une seule phrase. J'ai écrit ce morceau - qui n'était pas sur l'album - et c'était juste une citation de Franz Kafka sur la souffrance; cette citation est très, très courte [...]. Je crois que j'en ai fait une pièce de 3 à 4 minutes pour la voix et l'électronique, une sorte de petite exploration amusante. Je dis tout cela pour dire que je pense qu'il y a beaucoup de choses qui peuvent être faites de manière créative avec des poèmes courts et justes, vous savez : de la musique qui n'a pas besoin d'être longue.

Lorsqu'on lui a demandé ce que cela signifiait pour elle de gagner le Concours de composition chorale de la FIMC, Marie a partagé:

J'ai passé une grande partie de ma vie à être chanteuse d'opéra et à travailler avec des compositeurs [...] Je n'ai eu ma première vraie opportunité en tant que compositrice qu'il y a environ un an. Et donc le fait que maintenant, j'aie remporté un concours international, et en particulier celui de la Fédération internationale de musique chorale, est très important pour moi. L'idée non seulement de m'exposer à des gens de divers pays en dehors de l'Occident, mais aussi d'être exposée à tous ces autres merveilleux musiciens et compositeurs d'autres pays, avec qui je n'aurais pas été en contact autrement. C'est tout ce que je trouve le plus significatif, et cela revient à vouloir partager différentes cultures et tout le reste.

Ses mots de départ et son message aux autres jeunes compositeurs et aspirants et arrivants :

[...] le meilleur conseil pour les jeunes compositeurs est d'aller là-bas et de créer [...] mon meilleur mentor de tous les temps, Libby Larsen, m'a dit de toujours écouter ta muse. [...] nous avons tous une voix en nous, écoutez toujours cette voix et laissez cette voix faire briller votre véritable art et votre véritable créativité. Il ne s'agit pas d'être meilleur avec cette personne ou d'être plus polyvalent avec cette personne. Il ne s'agit certainement pas de révolutionner le monde de la composition, il s'agit simplement de faire de l'art, d'élever votre propre voix et de faire entendre la voix des autres. [...] c'est vraiment, vraiment facile d'entrer dans un espace de tête négatif. Mais en fin de compte, vous créez de l'art [...] L'art, c'est la joie.

 




Arjay Viray est chef de chœur, éducateur, chercheur et concepteur de programmes. Il enseigne actuellement à temps plein au Guang Ming College de Tagaytay City, aux Philippines, où il donne des cours de théâtre musical et d'arts de la scène. teacherarjayviray@gmail.com

 

Traduit de l'anglais par Peterson Pierre, relu par Jean Payon


19 vues0 commentaire

Kommentare


bottom of page