top of page
Rechercher

Répertoire sélectionné: idées et suggestions

Sanders Lau, chef de chœur, Hong Kong



Chefs de chœur, nous sommes bénis par l'opportunité de concevoir des programmes de concert en tant qu'expression artistique unique. Un programme de concert réfléchi ne contribuera pas seulement à afficher avec succès tout le travail acharné que nous et nos choristes aurons consacré au processus de préparation; il laissera également une empreinte plus profonde sur notre public. Lors de la sélection d'un répertoire, de nombreuses considérations doivent être prises en compte; souvent, c'est un processus de nombreuses expérimentations. Cet article vise à donner aux lecteurs quelques conseils, espérant fournir des perspectives à ceux qui débutent.

 

Équilibre

Quelle que soit la façon dont un programme de concert est construit, j'essaie toujours d'atteindre un équilibre dans deux domaines : 1) le niveau de défi, et 2) les éléments musicaux clés.

 

Lorsque je conçois un programme, je maintiens un ratio d'environ 1:2:1 pour les pièces faciles, modérées et difficiles. Les pièces de niveau modéré constituent la majorité d'un programme, et occupent environ 40% du temps total de répétition. Elles devraient refléter le mieux possible la capacité artistique actuelle de la chorale. Bien que les pièces difficiles occupent une plus petite partie du programme, elles devraient représenter 40% de vos répétitions, car vous aurez besoin de plus de temps pour les perfectionner. Ces pièces devraient pousser la chorale à atteindre ses aspirations artistiques et techniques. Les pièces plus faciles devraient nécessiter le moins de temps de répétition, donnant un bon sentiment d'accomplissement. Cela dit, la première étape la plus cruciale est d'évaluer avec précision le potentiel de nos chanteurs en termes de lecture musicale, de capacité de lecture à vue, d'aptitudes auditives et d'ensemble, de compétence vocale, etc., afin d'établir un plan de répétition réaliste.

 

Je trouve également un équilibre dans mes choix en fonction d'un autre paramètre : leur principal intérêt musical. En effet, presque toute la musique de la tradition classique occidentale est construite autour de trois éléments fondamentaux : la mélodie, l'harmonie et le rythme. La tâche consiste à identifier quel élément contribue le plus à rendre chaque pièce unique et excitante. Par exemple The Seal Lullaby d'Eric Whitacre (né en 1970) a une mélodie envoûtante, mais relativement peu d'intérêt rythmique. Certes, il a aussi des harmonies colorées, mais je recommande de le catégoriser comme axé sur la mélodie. Un exemple axé sur le rythme serait Alleluia de Jake Runestad (né en 1986), caractérisé par des figures rapides et exaltantes et des changements de métrique. Locus iste de Paul Mealor (né en 1975) est un excellent exemple d'écriture axée sur l'harmonie, caractérisé par des harmonies riches et étendues. Cependant, rappelez-vous qu'il est normal que les pièces semblent attrayantes dans plus d'un de ces trois domaines.

 

Cohérence

Nous cherchons à concevoir un répertoire cohérent, pour assurer à nos auditeurs une expérience de concert satisfaisante. En d'autres termes, il y a toujours une sorte de "thème" qui relie les œuvres d'un programme. Il semble donc intuitif de commencer par choisir ce thème, puis de rechercher des pièces qui s'y prêtent bien. Une autre approche consiste à choisir simplement une œuvre comme élément central ou point d'ancrage, puis à extraire un thème de celle-ci et à construire autour de lui. Ces thèmes peuvent être de plusieurs types : émotions (joie, peur, espoir, chagrin), nature (saisons, eau, feu, étoiles, fleurs), expériences humaines (amour, mort, guerre), concepts (paix, temps, obscurité) ; ou ils peuvent être plus liés à la musique, tels que la période, le genre, la langue, la littérature, l'origine de la composition, etc. Et bien sûr, ils peuvent être combinés pour former des idées plus spécifiques, telles que "part-songs anglais du XIXe siècle sur l'amour et la haine" ou "œuvres de compositeurs contemporains scandinaves sur la nature".

 

Vous trouverez dans le lien ci-dessous deux exemples de programmes que j'ai créés. L'exemple 1,Faith, Hope, Love, Praise, a été conçu pour une chorale de jeunes. J'ai décidé des thèmes (assez simples, comme le suggère le titre) et choisi ensuite quelques pièces pour chacun tout en respectant les équilibres que j'ai mentionnés précédemment. L'exemple 2, Under the Pale of Mist, est plus complexe et a été conçu pour un groupe de chanteurs expérimentés. L'élément central était There Are Some Men, une pièce très courte de Philip Glass (né en 1937). Le texte de cette pièce forme l'épine dorsale inspirante du programme, qui présente des pièces sélectionnées en fonction des thèmes présentés dans le poème, tels que le brouillard, le chant funèbre, les amoureux, le temps et le silence, créant un récit non linéaire qui agit comme des réflexions sur le poème dans une ambiance cohérente. J'ai également inclus les notes de programme pour l'exemple 2 à titre de référence.

 

Recherche de répertoire

Comme il faudra un autre article pour aborder pleinement ce sujet, je donnei ici quelques conseils rapides seulement. Le premier est ce que j'appelle la méthode du 'terrier de lapin'. Commencez simplement par choisir un enregistrement d'une pièce que vous aimez, puis recherchez d'autres enregistrements du même compositeur, chœur ou chef. Une fois que vous avez trouvé un autre enregistrement d'intérêt, répétez le processus. Faites cela souvent, et bientôt, vous vous retrouverez en possession d'un réseau de répertoire basé sur votre goût.

 

Le deuxième conseil est de commencer à constituer, tôt dans votre carrière, une base de données de répertoire. Mettez-la à jour fréquemment avec des pièces que vous avez déjà interprétées et celles que vous venez de découvrir. Classez-les selon la difficulté, les intérêts musicaux principaux, les thèmes, et d'autres informations telles que la durée, l'instrumentation et l’effectif choral, la langue, la période, etc.

 

Conclusion

J'espère que ces idées et conseils vous aideront à concevoir le programme 'juste' pour vos chorales. Enfin, et surtout, nous devrions trouver le 'point d'accroche' qui nous donne envie de jouer ce que nous avons assemblé. Peut-être que c'est le message que le programme transmet, ou nous sommes simplement passionnés par des œuvres d'une période spécifique, ou peut-être y a-t-il juste cette œuvre que nous mourons d'envie de monter. Quoi qu'il en soit, nous devons l'aimer. Ce n'est qu'alors que nous pourrons partager de manière convaincante cet amour avec notre chorale, puis avec notre public.

 

SANDERS LAU est l'un des chefs de chœur les plus recherchés de Hong Kong. Il est directeur artistique et fondateur de NOĒMA, un chœur de chambre de premier plan composé de certains des meilleurs choristes de Hong Kong. Cette chorale s'est rapidement imposée comme l'une des forces les plus dynamiques et innovantes du paysage choral de la ville. Sanders a également collaboré étroitement avec Die Konzertisten en tant que chef résident, préparant la chorale à se produire avec une constellation de chefs d'orchestre de renommée internationale tels que Stephen Layton, Jonathan Cohen, John Butt et Maxime Pascal, développant un intérêt spécialisé dans les interprétations historiquement éclairées de la musique ancienne. Sanders a été invité à diriger des chorales, à participer à des jurys et à donner des cours et des ateliers pour des organisations telles que le Hong Kong Arts Festival, le Voices of Singapore Festival, le Hong Kong Inter-School Choral Festival et le Hong Kong Children's Choir. Sanders a remporté le Premier Prix et deux Prix Spéciaux lors du 3è Concours International Romano Gandolfi pour Chefs de Chœur en Italie en 2023. sanders.lau@noema.hk

 

 

Traduit de l'anglais par Jean-Claude Wilkens, relu par Jean Payon

1 vue0 commentaire

Commentaires


bottom of page